Objectif et livrables

Les modèles tels qu’ils ont été complétés en phase « Projet Définitif » contiennent toute l’information nécessaire à la génération des documents pour les dossiers de soumission, les appels à candidatures, les marchés négociés (plans, planning-cadre, devis). Durant la phase de soumission comme dans la phase Projet Définitif, les éléments de la maquette sont des éléments prescrits avec des caractéristiques à atteindre. Ils ne doivent en aucun cas faire
référence à des produits existants afin de garantir un appel d’offre équitable et sans parti pris (aucun nom de produit ni de marque). REMARQUE : La proposition des entreprises n’implique pas de modification des maquettes lors de cette phase. Cependant, si leur modification ultérieure est comprise dans la mission des entreprises (que ce soit par la production de plans ou la simple fourniture d’objets BIM), celles-ci devront garantir de leur compétence en la matière lors de la soumission. Processus à mettre en place

A/ L’architecte et les ingénieurs se coordonnent pour l’établissement du cahier des charges. Sous la supervision (et avec le support) du BIM Manager ils mettent à jour leurs maquettes respectives si besoin afin de générer les livrables nécessaires. Les processus de production, d’échange et de coordination des maquettes sont les mêmes que lors des phases APD et Projet Définitif.

B/ Assisté des ingénieurs, l’architecte constitue le planning de chantier à diffuser dans le cadre de l’appel d’offre. Si cela a été convenu (usage 13), ils constituent par l’association des phases de ce planning aux éléments des maquettes numériques, une simulation virtuelle du chantier dans le temps et dans l’espace (« 4D ») pour structurer le déroulement du chantier.

C/ L’architecte et les ingénieurs se coordonnent pour établir le devis détaillé du projet à partir des quantitatifs extraits des maquettes numériques. Ils peuvent alors adopter une approche dite « 5D » en associant les coûts aux ouvrages conçus. Ils seront en mesure de comparer ce devis avec les offres faites par les différents soumissionnaires.

Responsabilités du BIM Management :

Idem à la phase précédente.
Le BIM Manager peut se voir confier la mission de « panification 4D ».
Remarque : les entreprises devant être « BIM-ready » devront garantir de leurs compétences BIM,
surtout s’il leur est demandé de produire les modèles As-Built ensuite.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x